nl | fr

Bio

Silke et Karo se sont rencontrées par hasard lorsqu’elles sont arrivées dans le même projet de colocation dans la “Rue des Tigres” à Gand. Elles y ont découvert leurs passions mutuelles pour la musique et les cheveux rouges. Elles se sont mises à faire de la musique dans leur propre living jusqu’au moment où elles étaient invitées à jouer à un événement littéraire. Le public était enthousiaste, ce qui leur a donné la motivation de quitter encore plus la maison. Les autres colocataires, souffrant petit à petit de vers d’oreille, étaient immédiatement d’accord. Entre temps, Les Tigresses Rouges ont déjà joué au Théâtre “De Waanzin” (Gand), au Théâtre Diligentia (La Haye), à la Radio RQC (Mouscron), à la Radio MNM, aux Fêtes de Gand (Gand), au Depot (Louvain), à De Monk (Bruxelles) et evidemment, dans de nombreuses salles de séjour. Le 15 mars 2015, elles ont participé à la finale du Concours de la Chanson Française à La Haye. Le jury leur y a attribué le “Prix Citroën de la Créativité” grâce à leurs compositions originales, humoristiques et osées. En novembre 2015, elles étaient chez les 15 derniers finalistes du Concours de la variété néerlandophone à Amsterdam. Quelques mois plus tard, en avril 2016, elles ont obtenu le premier prix du jury dans le Concours de la variété néerlandophone à Utrecht.

Depuis mai 2015, Silke et Karo sont accompagnées par la percussioniste Leen, qui rend l’ensemble encore plus complet avec les rythmes de ses cajon et tambourin. En février 2016, elles ont lancé leur premier CD, ce qui signifiait en même temps la bienvenue de Bieke avec sa guitare basse.

 

 

03

 

Avec un peu de chance, Karo te regarde adorablement à travers sa guitare.
Si tu as moins de chance, sois attentif aux rugisemments avec une sauce de hurlements sur un lit de crème.

 

 01  

Silke donne souvent du souffle à son cornet à pistons, mais également au public.
Si elle n’est pas en train de souffler, elle a probablement un autre attribut dans sa petite gueule de tigre.

 04  

Parfois doucement, souvent plus bruyamment
Leen se trouve dans toute sa splendeur
En tambourinant sur son cajon
Dans une robe de tigre

 02  

Bieke s’attaque de manière litérale et figurée à son apparence de tigre et sait toucher de nombreuses cordes sensibles.
Il ne faut pas avoir peur de l’approcher car elle a d’autres chats à fouetter.